Vendeur

24/11/2022

Vous souhaitez mettre en vente votre appartement ? Pour que la transaction aille à son terme et se déroule sans encombre, il est essentiel de suivre un parcours bien précis, que vous passiez par une agence immobilière ou que vous souhaitiez vendre par vous-même.



Obtenir une estimation de la valeur de mon appartement


Faire estimer votre appartement

L’estimation de votre appartement est une étape clé. Un bien immobilier dont le prix est surestimé aura des difficultés à être vendu au prix souhaité et risque d’allonger considérablement le délai de votre projet immobilier. À l’inverse, un logement dont le prix est sous-estimé vous fera perdre de l’argent. Pour cette étape d’estimation, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel de l’immobilier, qui maitrise le marché de votre secteur et évaluera avec précision les atouts (et les défauts) de votre appartement ou de votre maison.

Préparer les documents et diagnostics

Pour être prêt à réaliser une transaction, il est essentiel de rassembler les documents qui vont être nécessaires et obligatoires :
  • Titre de propriété
  • 3 derniers procès-verbaux pour les logements en copropriété
  • Règlement de copropriété
  • Carnet d’entretien de l’immeuble
  • Dossier de diagnostic technique (DDT)
  • Informations sur l’état financier de la copropriété et du vendeur
En savoir plus : Quelles sont les conditions de vente d'un appartement ?

Créer et diffuser une annonce immobilière

Cette étape de promotion de votre bien est d’une importance cruciale. Mettre en valeur l’appartement, soigner les photos, rédiger un texte pertinent qui transmet les informations essentielles (prix, diagnostics, surface, etc.), choisir le bon partenaire immobilier et le bon support de diffusion va déterminer la visibilité et l’attrait de votre bien immobilier pour votre futur acheteur.

La visite de l’appartement

Après la diffusion de votre annonce, il faudra vous rendre disponible pour les visites du logement. Si vous visez plus de sérénité, déléguer cette mission à un agent immobilier est probablement la meilleure chose à faire. Dans ce cas, vous signerez un mandat de vente (simple, semi-exclusif ou exclusif) avec une agence immobilière proche de chez vous. En passant par une agence immobilière, vous bénéficiez de la totalité du fichier client et du réseau de promotion dont elle dispose. La neutralité et l’expertise d’un professionnel sont un gage de sécurité pour les vendeurs comme pour les futurs acquéreurs.

Gérer l’offre d’achat

Une ou plusieurs visites donnent suite à une offre d’achat ? Elles ne sont pas à prendre à la légère et engagent plus formellement les acquéreurs. À cette étape du processus de vente, des négociations peuvent être menées, sauf dans le cas d’une offre au prix. À vous de les jauger et de prendre une décision éclairée sur l’offre que vous allez accepter. Tenez compte du profil des acheteurs et de la solidité de leur financement.

Le conseil : Un agent immobilier est à même de demander ces éléments, qui constituent parfois une gêne pour les néophytes.

La signature de la promesse de vente

Deux types d’avant-contrat existent pour enclencher la transaction : la signature d’un compromis ou d’une promesse. Quelle différence entre promesse de vente et compromis de vente ?
  • La promesse de vente engage le propriétaire à vendre son bien immobilier à l’acquéreur. C’est une sorte de réservation dans le cadre d’un délai déterminé, qui nécessite le versement d’une indemnité d’immobilisation
  • Le compromis de vente engage les deux parties de manière unilatérale et peut être établi sous seing privé, par un agent immobilier ou chez un notaire
Ces documents sont à signer par les deux parties. Un exemplaire du contrat doit être envoyé par voie recommandée avec accusé de réception aux acheteurs. La date de réception de ce courrier est le point de départ du délai de rétractation, qui est de 10 jours.

La signature de l’acte authentique

Point final de l’achat, la signature de l’acte de vente définitif marque la transmission des droits de propriété du vendeur au profit de l’acheteur. Il est signé chez un notaire qui vérifiera la parfaite conformité des éléments et documents, qui seront lus et présentés aux deux parties. C’est également le moment où celui-ci récupère le chèque du montant total du bien immobilier, remet une copie de l’acte de vente à chacun et transmet les clés aux nouveaux propriétaires.

Toutes ces étapes ne sont pas chose aisée. Certaines contiennent des particularités et subtilités juridiques, réglementaires et financières qui viennent compliquer l’exercice.
Faire appel à un professionnel est souvent la garantie d’une transaction plus simple et plus sécurisée pour le vendeur et l’acheteur. Les conseillers immobiliers Square Habitat vous accompagnent tout au long de votre projet de vente et d’achat.