Vendre

Vendre sans intermédiaire : beaucoup d'inconvénients

Vous êtes sur le point de vendre ? Vous voulez vous en charger vous-même ? Certes, vous n’aurez pas à payer de commission mais, contrairement à une idée répandue, ce choix présente beaucoup d’inconvénients.


Vous pensez qu’en vendant en direct vous gagnerez de l’argent en ne payant pas la commission d’agence ?
Le calcul n’est pas si simple. En dehors de la commission, avez-vous pesé les inconvénients d’une telle option ? En vendant sans intermédiaire, vous allez devoir vous charger de tout : établir votre prix, réaliser les diagnostics obligatoires (mesurage, DPE, diagnostic plomb, diagnostic amiante...), passer une annonce, répondre aux appels téléphoniques, prendre des rendez-vous, organiser les visites et discuter avec les éventuels acquéreurs.
Des démarches qui prennent beaucoup de temps et nécessitent de la disponibilité, d’autant que les acquéreurs ne se décident généralement pas au bout d’une visite mais après trois ou quatre seulement. Souvenez-vous que le temps passé a un coût.

Sélectionner, vérifier, négocier…



Par ailleurs, serez-vous en mesure de faire le tri entre les acquéreurs potentiels et les simples curieux ?
Pourrez-vous vérifier, en amont, qu’ils sont solvables et dans la capacité d’acheter votre bien ?
Saurez-vous négocier ? Sachez, en effet, que rares sont les ventes qui se concrétisent aujourd’hui sans discussion. Et, au final, pourrez-vous tirer le meilleur prix de votre bien ? Rien n’est moins sûr. Si vous exigez un prix trop élevé, votre logement ne se vendra qu’au prix d’un rabais important. Bref, les inconvénients d’une vente en direct sont nombreux.

Un gain de temps précieux



En passant par un agent immobilier, vous vous offrez les services d’un professionnel qui connaît parfaitement son marché et se trouve en mesure d’apprécier le prix de votre bien de la manière la plus juste.
Il saura, en outre, mettre en valeur ses avantages. Résultat, vous gagnerez du temps, d’autant que l’agent immobilier travaille souvent en partenariat avec d’autres agences du secteur et dispose donc d’un fichier important d’acquéreurs potentiels.
Il sera votre allié pour négocier au mieux le prix de votre bien. Sa commission est donc justifiée.
A noter :
La profession d’agent immobilier est réglementée par la loi Hoguet du 2 janvier 1970. Il doit être titulaire d’une carte professionnelle délivrée par la préfecture après vérification de sa moralité, de ses qualifications professionnelles et des assurances et garanties qu’il doit produire.



Crédits image : Attribution License / auteur : axeldeviaje