Neuf

Optimiser la rentabilité de son investissement locatif

L'investissement locatif permet non seulement d'augmenter ses revenus, mais aussi de se constituer un patrimoine important à crédit, tout en remboursant l'emprunt avec les loyers perçus. Que faut-il faire pour maximiser la rentabilité de son investissement locatif ? Quels sont les pièges à éviter ?

Comment accroître la rentabilité d'un investissement locatif ?



Pour optimiser la rentabilité d'un investissement locatif, le meilleur moyen est d'acquérir un bien immobilier ouvrant droit à des défiscalisations. Sous certaines conditions, l'achat d'un logement neuf permet de bénéficier du dispositif Duflot ou du dispositif Bouvard. En choisissant un logement et un locataire qui correspondent précisément aux critères fixés par la loi, vous pouvez bénéficier d'une réduction fiscale allant de 11 % à 18 %, pour un montant maximum de 300 000 €, qui sera échelonnée sur neuf années civiles.
Il est également possible de modifier son système d'imposition, en optant pour la solution la plus avantageuse selon un profil d'investisseur donné. Il existe en tout quatre régimes d'imposition distincts touchant aux revenus locatifs : le régime micro-foncier et le régime réel pour les locations vides, le régime micro-BIC et le régime de bénéfice réel pour les locations meublées.

Les erreurs à ne pas commettre pour un investisseur



Surévaluer le loyer : il est primordial de fixer un loyer en fonction du prix du marché, afin de fidéliser les locataires. En effet, il est plus rentable pour un investisseur de garder sur une longue période un locataire payant un loyer raisonnable en adéquation avec les atouts et les défauts du bien, plutôt que de posséder un logement inoccupé pendant plusieurs mois d'affilée parce qu'il ne trouve pas preneur.
Négliger l'entretien du logement : pour maintenir un logement en bon état, il est nécessaire de procéder à des travaux de rénovation sur une base régulière. Un logement bien entretenu suscitera une plus forte demande locative, et justifiera un loyer plus important. En outre, si ces travaux améliorent l'isolation thermique du logement, vous pouvez accéder à des crédits d'impôts supplémentaires : crédit développement durable, prime de rénovation énergétique, etc.

Comment déterminer la rentabilité de son investissement locatif ?


Il n'est pas toujours aisé de calculer la rentabilité d'un investissement locatif par soi-même, puisqu'une multitude de facteurs impactent le rendement brut comme le rendement réel d'un logement. Il faut prendre en compte le niveau moyen du loyer pour chaque type de logement du même quartier, le nombre standard de mois d'occupation, le montant des charges, les frais de notaire, les intérêts du crédit immobilier, la fiscalité applicable, les droits d'enregistrement, etc.
N'hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels de l'immobilier, notamment les agents immobiliers qui disposent des données et du savoir-faire requis, afin d'obtenir une estimation précise sur la rentabilité à attendre d'un logement précis.

Investissez dans un bien immobilier près de chez vous en consultant les annonces de Square Habitat.