Gérer

Régler un litige avec un locataire

Des tensions et des conflits surgissent parfois entre bailleur et locataire. Sachez les désamorcer le plutôt possible.
Les sujets de litiges qui fâchent sont nombreux : la majoration du loyer, la répartition des charges ou des réparations, la dégradation du logement ou encore les nuisances sonores. Adoptez les bons réflexes pour régler ces problèmes.

Trois voies de règlement possibles



Régler le litige en direct

Dans la mesure du possible, cette solution est à privilégier. Demandez à votre administrateur de biens/gérant de rencontrer votre locataire. Le plus souvent, une discussion permet de trouver des solutions et de clore l’incident.

Recourir à la commission de conciliation

Présente dans tous les départements, cette instance statue sur certains litiges locatifs :

  • la majoration du loyer,
  • le montant des charges et les réparations locatives,
  • l’état des lieux,
  • la notion de décence,

le dépôt de garantie,
La saisine de la commission est facultative sauf pour les litiges concernant les loyers. Elle est saisie gratuitement. Son objectif est de trouver une issue amiable entre bailleurs et locataires. Son avis est rendu dans les deux mois après avoir entendu les deux parties. Cet avis consultatif n’a rien d’obligatoire.


Aller en justice Faute de trouver une solution, vous pouvez saisir le tribunal d’instance. Contactez le syndic ou le conseil syndical. Ils pourront, le cas échéant, devenir votre allié dans un conflit qui concerne également les autres résidents de l’immeuble.

A noter :

La majorité des différends avec les locataires se règlent à l’amiable. Professionnel expérimenté, votre agent immobilier se charge des relations avec votre locataire.