Acheter

Décrypter les petites annonces pour mieux acheter

Gagnez du temps en sélectionnant au mieux un bien à la vente. Règle n°1: apprendre à y voir clair dans le jargon des petites annonces. Qu'elles soient issues d'agences, d'Internet ou tirées de la presse.

Vous voici plongé dans les petites annonces pour trouver un logement à acquérir. Sur Internet, dans la presse ou via une agence immobilière, apprenez à décoder les termes utilisés.

Savoir lire entre les lignes

Les vendeurs ont naturellement tendance à enjoliver le bien qu'ils mettent en vente. Ainsi, par exemple, « adorable » cache souvent un espace minuscule, « quartier animé » peut signifier quartier bruyant, « volume original » peut indiquer plafonds bas ou murs courbes? Traduisez enfin « à rafraîchir » par « travaux importants »...
Si l'annonce n'indique pas un bien en « très bon état », vous aurez sans doute des travaux à réaliser.

Les principales abréviations à connaître

  • Asc : ascenseur
  • BEG : bon état général
  • Chbre : chambre
  • Chauff. Coll. : chauffage collectif
  • F1, F2, F3 : nombre de pièces
  • Pkg : parking
  • Sdd : salle de douche
  • Sde : salle d'eau


Posez les bonnes questions

Pour éviter de perdre du temps en déplacements inutiles, sélectionnez quelques annonces, puis appelez les propriétaires pour affiner votre sélection. Voici un pense-bête des principaux thèmes à aborder :

  • l'exposition : niveau de luminosité, vue, vis-à-vis ?
  • l'agencement : étage, ascenseur, répartition et nombre de pièces, rangements et placards, cuisine ?
  • l'état du logement : plafonds, murs, toiture, isolation, plomberie, électricité, chauffage, travaux à prévoir ?
  • l'état de l'immeuble ou de la maison : âge, façade, charges de copropriété, travaux à prévoir ?
  • le quartier : nuisances sonores, espaces verts ?
  • les services : transports, commerces, établissements scolaires, cinémas, restaurants ?