Acheter

Acheter ou louer : les conseils pour prendre la bonne décision

Acheter ou louer un bien immobilier ? Nombreuses sont les familles qui se posent la question. Se loger est, quoi qu'il arrive, une nécessité. Mais comment faire le bon choix entre achat et location, compte tenu des enjeux financiers, de souplesse, de prise de risques ?

Entre acheter ou louer un bien immobilier, le choix n'est pas toujours possible ! Dans certaines agglomérations, les prix élevés de l'immobilier rendent l'achat immobilier inenvisageable pour certaines personnes.

 

Prendre d’abord en compte sa situation personnelle

Avant de se décider et de faire le bon choix entre acheter ou louer, il est important de prendre en compte sa situation personnelle. Si l'envie d'être chez soi et la recherche d'une sécurité financière à long terme correspondent à vos besoins actuels, l'achat immobilier peut se révéler être la bonne décision. En effet, devenir propriétaire permet d'échapper à des loyers qui augmentent : les échéances de prêt n'évoluent jamais à la hausse (pour un prêt à taux fixe).

Acheter un bien immobilier permet également de ne plus être à la merci du congé donné par un bailleur et offre la sécurité du logement. Être dans la vie active depuis quelques années, avoir une situation professionnelle et une situation familiale stables, s'assurer d'avoir un toit pour la retraite, sont autant de critères qui peuvent amener une personne à faire ce choix.

À l'inverse, les personnes qui aiment la souplesse, la simplicité de gestion, ou qui manquent de visibilité sur leur avenir sur le plan géographique, par exemple, opteront davantage pour une location qui permet plus aisément, en cas de licenciement ou de mutation, de quitter leur logement et d'en trouver un nouveau.

La question de la capacité d'endettement

 

La première question à se poser est donc de savoir si l'acquisition d'un logement est une opération financièrement envisageable pour vous et votre famille. Pour cela, il convient de calculer sa capacité d'emprunt, c'est-à-dire d'estimer la somme qu'il vous est possible de débourser chaque mois pour vous financer votre logement.

La capacité d'emprunt se calcule en additionnant tout d'abord l'ensemble de ses dépenses courantes, et en y ajoutant les charges nouvelles que va engendrer la réalisation de l'achat immobilier envisagé (impôts fonciers, charges de copropriété, etc.).

La somme de toutes ces charges, déduite des revenus du foyer, permet au futur propriétaire de calculer le montant mensuel que la famille ou la personne peut consacrer à son logement. Le calcul de cette capacité d'emprunt permet ainsi à l'éventuel acquéreur de savoir s'il lui est possible d'acheter un bien immobilier.

Savoir saisir les opportunités

 

Niveaux de prix de l'immobilier, évolution des taux d'intérêt, etc. : outre l'envie de devenir propriétaire, il est important de savoir repérer (et saisir) les opportunités qui peuvent s'offrir à vous sur le marché de l'immobilier.

 

Ainsi par exemple, si vous êtes locataire et que votre propriétaire vend son appartement, vous bénéficiez par exemple d'un droit de préemption qui vous permet d'acheter le bien en priorité. Il peut être alors opportun d'acheter plutôt que de continuer à louer, ce qui impliquerait en pareil cas de se lancer dans une nouvelle recherche de location. Vous serez alors propriétaire d'un bien que vous connaissez parfaitement et limiterez au maximum tout risque de déconvenue.

 

 

Acheter ou louer ? Vous hésitez encore ? Calculez dès à présent votre capacité d'acquisition pour faire le point sur votre projet immobilier.