Acheter

Racheter avant de vendre : le rôle du crédit relais

Vous projetez de vendre votre logement pour en acheter un nouveau mais vous avez besoin de l’argent de la vente pour financer le futur logement ? Le prêt relais vous apporte une réponse adaptée.

 

Quel est le fonctionnement du crédit relais ?

 

Le principe du prêt relais est de vous permettre d’anticiper sur la vente de votre bien actuel en servant d’apport pour l’acquisition de votre nouveau bien immobilier : la banque vous avance les fonds pour acheter votre nouveau logement en attendant que vous ayez revendu l’ancien, dans un délai maximum de 24 mois. Avantage majeur de ce prêt relais : cela vous évite de passer à côté du bien de vos rêves si votre maison actuelle n’est pas encore revendue !

 

Quel est le montant du crédit relais ?

 

Le montant d’un crédit relais ne correspond jamais à 100 % de la valeur de votre bien actuel.

Il se situe entre 60 et 80 % du prix estimé de votre bien, auquel vous retranchez les sommes dues si vous remboursez encore le crédit de votre bien actuel.

Exemple   : Votre maison à vendre vaut 200 000 euros. Sur le crédit initial contracté, il vous reste 20 000 euros à rembourser.  Le crédit relais représentera ainsi environ 70 % de 180 000 euros, soit 126 000 euros.

Bon à savoir

Vous aurez plus de chance d’obtenir un crédit relais plus important si vous avez déjà signé une promesse de vente, car vous avez alors une idée juste du prix de votre bien et une date de vente effective.

 

Les différents types de crédits relais

 

Il existe trois sortes de prêts relais en fonction de votre profil :

 

  • Le crédit relais sec. Il s’agit d’une simple avance de trésorerie en attendant la vente de votre maison actuelle. Il s’applique particulièrement si votre futur bien est moins cher que le bien que vous êtes en train de vendre.

 

  • Le crédit relais associé à un prêt immobilier classique. Bien qu’associés, il s’agit de deux prêts distincts avec chacun ses conditions de remboursements et sa garantie bancaire. Cette formule permet de financer un nouveau bien plus cher : la banque vous propose en même temps le crédit relais et le prêt immo qui vous servira à racheter plus grand.
  • Le crédit global. Cette option, moins répandue, consiste à souscrire un seul prêt d’un montant égal au prix de votre nouveau bien. Lorsque vous vendez votre ancien logement, vous remboursez une partie de ce crédit « 2 en 1 » par anticipation puis vous remboursez le capital restant dû par mensualités selon des conditions définies avec l’établissement prêteur.

 

En fonction de votre projet et de votre profil, votre conseiller bancaire vous proposera la meilleure solution de financement pour réussir votre opération.

 

© Uni-éditions – mai 2017