Acheter

Budgéter son achat : L'épargne logement

Si vous détenez un plan d’épargne logement (PEL) depuis au moins quatre ans ou un compte épargne logement (CEL) depuis au moins dix-huit mois, vous pourrez utiliser les sommes épargnées comme apport personnel.

Budgéter son achat / L’épargne logement


L’épargne logement reste le placement idéal pour se constituer une cagnotte et acheter votre futur logement. Disponible dans toutes les banques, très accessible et facile à souscrire, ce placement est vivement conseillé quand on cherche à acquérir.

Un PEL peut être ouvert dans n’importe quelle banque avec un versement minimum de 225 € et un montant de dépôts plafonné à 61 200 €, et doit être alimenté les quatre premières années, avec au moins 540 € par an. Le taux de rémunération du PEL dépend de sa date d’ouverture et est fixé pour toute sa durée de vie. Une personne ne peut détenir qu’un seul plan – et tout retrait du plan entraîne sa fermeture automatique. Il faut donc y épargner uniquement des sommes dont vous êtes certain de ne pas avoir besoin à moyen terme.

Le CEL permet, lui aussi, de se constituer une épargne en vue de financer un achat immobilier. Il n’est possible d’en détenir qu’un seul par personne et il faut 75 € pour un ouvrir un. Contrairement au PEL, aucune obligation de versement n’est imposée, et les versements effectués sur un CEL sont plafonnés à 15 300 € pour une phase d’épargne minimale de dix-huit mois.

Une même personne peut cumuler un PEL et un CEL, mais dans le même établissement bancaire. L’avantage de l’épargne logement est qu’au bout de la durée minimale de versement, vous pouvez récupérer les sommes versées, assorties des intérêts, et les investir dans votre achat immobilier. Cette épargne est considérée, par le banquier, comme un apport personnel.

Bon à savoir : les PEL ouverts avant le 12 décembre 2002 bénéficient, à la clôture du plan, en plus de la rémunération bancaire d’une prime d’Etat plafonnée à 1 525 €. Pour les PEL ouverts entre le 13 décembre 2002 et le 28 février 2011, la prime d’Etat n’est octroyée que si un crédit immobilier est souscrit. Au-delà de cette date, une nouvelle réglementation est en vigueur pour l’octroi de cette prime.

A noter :
L’épargne logement permet de bénéficier d’un prêt à taux bonifié. Selon la date d’ouverture de votre plan, il ne sera pas forcément compétitif, renseignez-vous auprès de votre banquier lors de la mise en place de votre crédit immobilier.