Tendances

04/11/2022

Le service en ligne Ecogaz vous donne la tendance du réseau gazier sur cinq jours via un code couleur. Objectif : Dans cette logique de sobriété énergétique, anticiper les risques de tension sur l’approvisionnement en gaz et inciter les Français à abaisser leur consommation. La plateforme délivre aussi de nombreux conseils pour réaliser des économies d’énergie. On fait le point.

 

Afin de faire face à d’éventuelles pénuries de gaz pendant l’hiver 2022-2023, GRTgaz, Terega et l’Ademe ont lancé Ecogaz, un site internet qui permet de visualiser en temps réel l’état de la consommation en France. Le but est d’alerter les Français en cas de tension sur le réseau de distribution de gaz.

Ecogaz permet de visualiser des prévisions de consommations à cinq jours. Le système fonctionne avec quatre codes couleurs : vert, jaune, orange et rouge. Pour être tenu informé , il vous suffit de vous abonner en renseignant votre adresse de courriel et éventuellement votre numéro de téléphone portable. En cas de jour « orange » ou « rouge », des alertes sont envoyées par mèl et SMS pour vous inciter à réduire votre consommation de gaz et ainsi prévenir d’éventuels délestages.

 

Un baromètre pour inciter à une sobriété sur le long terme

GRTgaz a signé des partenariats avec plus de 60 entreprises françaises des secteurs des transports (Air France, RATP), des médias (TF1, BFM TV) ou encore du logement (Action Logement, Crédit Agricole Immobilier). Ces groupes vont diffuser eux aussi les prévisions d’Ecogaz en interne et à leurs clients, afin d’augmenter la portée du dispositif.

Au-delà de son rôle d’alerte sur les conséquences immédiates de la crise énergétique actuelle, Ecogaz s’inscrit dans une démarche de plus long terme, pour convertir les Français à une utilisation plus raisonnée des ressources. Le dispositif apparaît ainsi complémentaire d’Ecowatt, un service analogue lancé en septembre 2022 pour la consommation électrique.

Le site Ecogaz liste plusieurs écogestes qui, s’ils sont appliqués par le plus grand nombre, éviteront des perturbations trop importantes dans la fourniture de gaz aux entreprises et aux particuliers. Souvent simples à accomplir et de bon sens, ces actions vont également faire du bien à votre budget énergie.

 

Chauffage au gaz : 19° et un bon entretien de l’installation

Poste particulièrement gourmand en énergie, le chauffage de votre logement est l’un des principaux leviers à actionner pour faire des économies.

Commencez par baisser la température à 19° en journée, et 16° la nuit (et dans les pièces inoccupées le jour). L’idéal est d’installer un thermostat programmable pour piloter votre installation. Outre son aspect pratique (certains systèmes peuvent se commander via une appli sur votre smartphone), cette solution permet d’économiser jusqu’à 15 % de gaz selon l’Ademe.

L’entretien de votre chaudière est également à surveiller. Faites-la réviser chaque année par un professionnel car une chaudière mal entretenue, c’est plus d’énergie consommée. Côté radiateurs, pensez à les purger régulièrement pour bénéficier pleinement de leur pouvoir de chauffe.

 

Eau chaude : un chauffe-eau à bonne température et des robinets économes

En toute logique, un chauffe-eau réglé sur une température trop haute entraîne une surconsommation de gaz. Abaissez la température demandée à 55° : c’est tout à fait suffisant pour votre confort et éviter le développement des bactéries. Équipez vos robinets et pommeaux de douche de réducteurs de débit, qui permettent d’économiser entre 30 et 50 % d’eau.

 

Cuisine : temps de cuisson adaptés

Rechercher les économies ne rime pas forcément avec la fin des plats mijotés ! Mais pour certains types de cuisson, soyez vigilant sur la durée de l’allumage des feux de votre cuisinière à gaz.  Choisissez aussi une taille de feu de cuisson adaptée à votre plat. Enfin, couvrez vos casseroles avec un couvercle : vous consommerez jusqu’à 25 % de gaz en moins.

 

Isolation : un logement plus économe

Améliorez l’isolation de votre domicile rapidement et à peu de frais en installant des bas de portes sur les ouvertures qui donnent sur l’extérieur, une cave ou un sous-sol. Pensez à fermer les portes des pièces non utilisées. La nuit venue, fermez vos volets et tirez les rideaux intérieurs.

Si vous êtes un peu bricoleur, isolez votre ballon d’eau chaude ainsi que la partie de la tuyauterie qui traverse des espaces froids (grenier, garage, sous-sol, etc.). Sachez que les coffrets des volets roulants peuvent également être isolés avec de la laine de roche ou du liège expansé ; l’opération est simple et efficace, sous réserve de prendre les bonnes cotes pour ne pas bloquer le mécanisme des volets !

Enfin, c’est peut-être le moment de vous attaquer à des travaux d’isolation de plus grande envergure : toit, fenêtres, sol, etc. Les pouvoirs publics ont prévu plusieurs dispositifs d’aides (MaPrimeRénov’, Certificats d’économie d’énergie, Coup de pouce énergie, Eco-PTZ, aides des collectivités locales) qui pourront contribuer à faire baisser votre facture rénovation. Et vous permettre de faire de significatives économies d’énergie ces prochaines années !

CRÉEZ DES ALERTES ÉCOGAZ

Nos actualités : tendances

Tendances

04/11/2022

Comment Ecogaz peut vous aider à baisser votre facture énergie ?

Le service en ligne Ecogaz vous donne la tendance du réseau gazier sur cinq jours via un code couleur. Objectif : Dans cette logique de...

Lire la suite

Tendances

04/11/2022

Sobriété énergétique : quatre questions pour tout comprendre à Ecogaz

Lancée le 20 octobre 2022, la plateforme internet EcoGaz vous permet de suivre les prévisions de la consommation de gaz et d’être alerté si est...

Lire la suite

Tendances

19/09/2022

La sobriété énergétique

Soyons malins, consommons moins ! 15 ECO-GESTES essentiels pour réduire sa consommation d’énergies La sobriété énergétique est l’affaire de tous. C’est une démarche volontaire,...

Lire la suite